Mais c’est quoi le Pays Welche ?

Géographie

Notre magnifique et verdoyant “Pays Welche, niché dans la vallée de la Weiss, se trouve sur les montagnes vosgiennes, entre la Lorraine et l’Alsace.

Il s’étend, du sud-ouest du Bas-Rhin (67), au nord-ouest du Haut-Rhin (68), à proximité de Kaysersberg et de Colmar (respectivement à une dizaine et une vingtaine de km).

Il est traditionnellement resté fidèle à ses langue et culture romanes originelles, singularité par rapport au reste de l’Alsace germanophone.

On y parle d’ailleurs encore ici parfois le patois welche, tout à fait typique et jovial, aux doux accents mélodieux et plutôt lents. Alors que l’Alsacien est – de nos jours – un dialecte courant et enseigné.

Il inclut entièrement le val d’Orbey et ses 4 “baroches” (= paroisses).

Le “canton vert“, regroupe ainsi les villages de Fréland, Lapoutroie, Le Bonhomme, Labaroche et Orbey. Il fait lui aussi partie du berceau du fameux fromage : le munster, comme sa vallée voisine du même nom ! D’où le grand nombre d’éleveurs laitiers et de verts pâturages, dont beaucoup sont d’ailleurs déjà certifiés en agriculture biologique.

D’où également la réputée fête du munster, qui se déroule chaque 1er dimanche d’octobre, à laquelle l’Atelier de Pastille et Cachou participe depuis sa création. Mais le munster n’est pas le seul fromage qui donne leur réputation à nos chers producteurs, je vous laisse le soin de les découvrir…

Histoire

On dit… Que des peuplades d’origine bretonne et même celtiques seraient venues de loin, dans des temps très anciens, à l’époque mérovingienne.

Puis au moyen âge, ce seraient des moines,  qui, venus du monastère de Saint-Dié, auraient impulsé l’économie locale, en commençant par le défrichage, l’agriculture. Enfin des moines de Lucelle auraient développé l’Abbaye de Pairis à Orbey, dont le domaine s’est étendu jusqu’à 900 ha à son apogée.

A la suite de la guerre de Trente Ans, ce territoire s’est quelque peu agrandi. Du coup la zone linguistique de l’alémanique a quelque peu reculé au profit du “patwé”.

Les noms de famille sont remarquables et très typiques, du genre : Goulby, Miclo, Guidat, Petitdemange, Pierrevelcin, Claudepierre, Baldinger…etc… Qui n’ont aucune consonnance alsacienne.

Culture à Lapoutroie

A voir également : la tour du Faudé

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print